Je prends les paris

Demain, dans la mâtinée, une équipe de France privée de nombreux titulaires va rencontrer le gratin des All Blacks.
Moi, ce genre de défi, c'est comme les Jamaïquains qui vont faire du bobsleigh, ça me fait rêver. Alors j'y crois et je dis que ces Français là vont bien faire ch... les néozélandais.

J'avoue avoir du mal à pronostiquer un score, je tente : NZ - F : 21 - 10 (oui, bon, j'ai pas dit qu'on allait gagner non plus, j'ai dis qu'on allait pas être ridicules)

8 réflexions sur « Je prends les paris »

  1. 42-11 Au niveau de la différence de points, c’est Simon qui a raison. Mais c’est sans tenir compte de l’arbitrage, indigne d’une rencontre de ce niveau.

    Pas moins de trois fautes d’arbitrages engendrent un essai : l’aplatissage du bout du petit doigt de Sivivatu, le "en-avant" flagrant sur la passe de So’oialo qui envoie le même Sivivatu à l’essai, et enfin la montée défensive des blacks alors que les français n’ont pas encore remis la balle en jeu, qui conduit à la récupération de la balle et à l’essai…

    Sans même parler du rucking en gros plan sur Papé qui voit un bleu sanctionné, mais aucun black, et des autres en-avants blacks non sifflés.

    On peut dire que les efforts français n’ont pas été payés, et je confirme : on a pas été ridicules (et les black se souviendront du nom de Chabal !!)

  2. Suite aux commentaires éclairés de notre chroniqueur – reporter Boris, faisant part des approximations de l’arbitrage, le score aurait été revu à la baisse après vérification vidéo, d’après une dépêche du magazine L’Equipe (www.lequipe.fr).
    La France s’impose donc sur un score flatteur de 11 à 0.
    Bravo les bleus et merci Boris.

  3. Et les pourparlers sont en cours pour, en guise de sanction, exclure les Blacks de la prochaine coupe du monde.

    Ce n’est que justice.

  4. Marcus un peu de bleu d’auvergne pour le fromage ?
    je crois que personne n’attandais la victoire de clermont , sa va etre une final inedite, sa change un peu.

  5. Bien cher Simon

    Comme tout bon Toulousain qui se respecte, je reste avat tout amoureux du beau jeu.
    Que Clermont ait battu le Stade n’est pas une surprise pour la plupart des fanas de rugby qui suivent un tant soit peu l’actualité de cet art. Comment alors prendre les remarques fielleuses d’un agenais dégénéré qui vide sa bile et les miasmes qui restent au niveau de jeu de son club favori (ha, Ha, HA !!). Si les Toulousains n’y ont vu que du bleu et jaune, ils restent les plus fervents supporters de leurs vainqueurs d’un soir pour abattre l’hégémonie d’un club sans culture rugbistique. Et pour la beauté du spectacle, nul ne doute que les joueurs de cette finale alléchante feront moins de fautes que ces foutus Agenais qui ont été responsable par leur uincurie chronique de la qualification des légionnaires Parigots ces dernières années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.