Bric – Saint Médard – A un poil de …

C'est encouragé par plusieurs supporters (au moins 5 ou 6) que les Arruanais se sont présentés sur la pelouse du BRIC pour le deuxième match de l'année. L'ambiance et le moral sont bon, il y a beaucoup de monde du coté de Saint Médard et c'est une bonne nouvelle. On note l'absence de Steeve et de David, le retour de Leo, Nico et Lionel et l'arrivée au dernier moment de Quentin, auteur de l'unique essai Arruanais. L'ensemble de l'équipe était coaché par Philippe.

D'emblée, les Arruanais imposent une grosse pression devant et font douter le BRIC, pourtant persuadé d'être venu pour une promenade de santé ce qui amènera même le coach à demander à Philippe au cours de la partie "Mais, vous avez changé depuis l'année dernière ?". Les 15 premières minutes sont totalement Arruanaise, mais la défense adverse reste bien organisée et le verts et blancs n'arrivent pas à effectuer le franchissement décisif.

Le travail des Arruanais finit par payer et à la suite d'une belle action qui va jusqu'à l'aile et d'une série de passes "gonflées", Quentin récupère le ballon tombé au sol et efface les derniers défenseurs pour aller glisser dans l'embut (tout en s'arrachant la moitié de la jambe au passage).

Les Arruanais tiennent bon, mais en face, une pression tenace imposée par le numéro 10 et quelques individualités mettent la défense en péril. C'est juste avant la mi-temps que le BRIC réussi à percer la ligne et rejoint le score.

En deuxième mi-temps, les erreurs se font plus nombreuses côté Saint Médard. Les attaquants manquent de soutien et de nombreuses percées se terminent par la perte du ballon, faute de protection efficace. Le manque de fraicheur se fait également sentir, alors que la défense adverse reste bien en place, et ce malgré le rythme imposé par l'entrée en jeu de Lionel, et les fréquentes attaques au raz de Jean-Luc et Zog. Finalement, au terme d'une nouvelle perte de balle, un attaquant du Bric transperce la défense Arruanaise et couvre 50 mètres avant d'être repris par Benoît, qui, à l'issue d'une course incroyable, lui agrippe le bout de la chaussure$$Ben a un truc qui marche bien quand on court après un mec qui s'échappe avec le ballon, c'est de se dire qu'à un moment, il va ralentir sa course parce qu'il sera crevé. C'est souvent le cas, et si on abandonne pas trop tôt et qu'on a une course un peu régulière derrière on peu suffisamment se rapprocher pour lui mettre un bon coup de pression, c'est ce qui s'est passé ici$$. Hélas trop tard, car il a le temps de passer à un de ses congénères qui va finir le boulot.

Le reste de la partie est plus haché, et pas toujours agréable à regarder si l'on considère les constantes remarques relatives à l'arbitrage qui amène une joueur du Bric à remplacer son propre coéquipier / arbitre qui, excédé par les commentaires, préfère sortir.

Au terme d'une dernière action de bravoure, les Arruanais franchissent une nouvelle fois la ligne d'essai adverse, mais l'essai n'est pas accordé en raison d'une faute sifflée plus tôt,ce qui n'améliore pas l'ambiance de cette fin de match.

Finalement, les deux équipes se séparent sur le score de 2-1. Un match où les Arruanais ont fait bonne figure, assurant notamment de bonnes phases de jeu devant et perdant peu de ballon sur les passes. Néanmoins, le manque d'organisation et de présence du soutien à conduit à la perte de trop de balles, et les arrières manquaient en fin de partie de la profondeur nécessaire pour vraiment inquiéter la défense.

Une réflexion sur « Bric – Saint Médard – A un poil de … »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.