Saint Médard – Les Trolls : Dur, dur…

Heureusement, Les Arruanais étaient nombreux et ils étaient bien décidé à ne pas se faire manger tout cru, histoire de bien continuer après la prestation satisfaisante (mais pas encore suffisante) face au Bric la semaine passée.

Mais le miracle n'a pas eu lieu, et c'est normal, on transforme pas une équipe amateur en foudre de guerre en une saison, et la potion magique Arruanaise (mélange de nouvelles recrues assoiffées et de tauliers à qui on ne la fait pas) n'a pas résisté à la fougue impétueuse des Trolls.

Faut dire qu'ils ont un avantage conséquent de leur côté : ils courent (les enfoirés, on avait pourtant dis que c'était du loisir !)

Il faut savoir le reconnaître, Saint Médard n'as pas encore ce qu'il faut pour rivaliser avec un tel niveau de jeu. Par contre, je ne vais pas bouder mon plaisir, et du bord de la touche, je vais vous dire que le match était vraiment sympa à regarder.

A commencer par les deux première minutes de jeu, où tous les Arruanais se ruent sur leurs ennemis et crée d'emblée le décalage, envoyant XL transpercer le petit côté comme une fusée. Il ne sera pas rejoint et marque l'unique essai Arruanais de la partie.

Il ne faudra pas attendre longtemps pour voir la (les) réponse(s). Les Trolls mettent en avant leur impact physique mais aussi leur science du ballon, prenant systématiquement de vitesse les Arruanais. Après deux ou trois temps de jeu, la défense se fait plus leste et les intervalles se créent. C'est quinze minute entièrement à l'avantage des Trolls, ponctuées par trois ou quatre essais qui nous emmène à la première pause.

Saint Médard boit le bouillon, mais les gars ne sont pas vaincus. Pas question de se désolidariser. Un petit discours de Seb réunit tout le monde et remet les idées en place. On y retourne.

Le début de cette seconde période est toujours difficile. Dominés devant, pris de vitesse sur les passes, mais surtout dépossédés du ballon sur les regroupements, les Arruanais ne doivent leur survie qu'à ce sentiment imperceptible qu'en face, ça commence à lâcher.

Et c'est vrai que, si les Trolls sont toujours aussi autoritaire dans les conquêtes au sol, leur percée se font moins systématique. En face, le banc tourne et les joueurs rentrent joyeusement à tour de rôle dans la bataille. Cependant la stratégie de départ au raz employée par Saint Médard est particulièrement improductive.

Je ne saurai pas dire combien d'essais les Trolls ont marqué sur cette période (un peu de chauvinisme ? Peut-être), mais je retiens surtout la lutte acharnée des Arruanais et je ne retiens pas les deux dégagement au pieds de Zog dans les 22, dans le plus pur style "foire à la saucisse".

En troisième période, la vapeur s'inverse et c'est les Arruanais qui font douter leur adversaire. Malheureusement, trop de ballons sont perdus par manque de soutien, par manque d'envie aussi. Les Trolls s'appliquent à faire tomber les joueurs, à les retourner dans leur camps et à contester vigoureusement le ballon. Il faut toute la hargne des avants Arruanais pour avancer de quelques mètres, mais ça finit par payer.

La majeure partie de la dernière période se joue au niveau des 22 des Trolls, qui se font quelques sueurs froides et concèdent même quelques faux pas (dégagement ratés, ballons tombés...) à leurs adversaires. Ça joue beaucoup, des deux côtés, et c'est bien rythmé par l'arbitrage sans faille de Guillaume (en tenue officielle, la classe..). Mais cela ne suffira pas aux verts et blanc pour franchir la ligne d'avantage, et le match se termine sur un score de plus ou moins 7 à 1.

Évidemment, y'a du boulot, mais si on compare à l'année dernière, l'équipe a proposé plus de jeu et n'as pas été ridicule. Vite fait, un bilan des actions de bravoure (dont j'arrive à me souvenir deux jours après, c'est dire..)

* La percée de __XL__, sans concession, avec un essai à la clé
* Le plaquage sévère opéré en début de partie par __Loïc__ sur un Troll qui, qui après avoir déchiré tout le rideau Arruanais, s'est fait découper les jambes selon la méthode reconnue de la "tenaille Marmandaise"
* La percée de __Jérome__ (encore lui..) qui tient décidement bien debout, ainsi que son bon retour en défense sur un essai des Trolls (mais ça n'a pas suffit)

Mais il faut bien entendu saluer l'engagement du __pack__ avant qui n'a pas été du tout à la fête pendant 60 minutes, ainsi que les __lignes arrières__ qui ont eu fort à faire face aux mobylettes des Trolls.

Un dernier point positif : l'arrivée d'une nouvelle recrue (un pote à Seb) qui est venu tâter le terrain et qui s'est retrouvé au poste de numéro 2 dans les Trolls (un numéro qui correspond parfaitement à son physique), ainsi que du neveu de Philippe (si j'ai bien tout compris) qui est venu épauler nos avants. Qu'ils soient les bienvenus.

PS : Les photos (floues) du match sont en ligne : [cliquez ici|http://arruanais.free.fr/index.php?gallery/matches/saint-medard-vs-les-trolls-24-octobre-2007|fr]

3 réflexions sur « Saint Médard – Les Trolls : Dur, dur… »

  1. ‘tin en fait je fait des pavés énorme. Personne va jamais lire tout ça (surtout dans un club de rugby..)

    Prochain coup je fait dans le style télégraphique.

    Match. Stop. Perdu. Stop. Petite branlée . Stop . Pas grave, fera mieux la prochaine fois. Stop

  2. non, non, surtout continue à nous faire lire ces beaux moments.
    Ca éclairera les premières lignes sur ce qui se passe entre le moment ou il rentre dans le maul pour deblayer et celui ou il se relève pour voir l’essai marqué.
    Ca expliquera aux ailliers ce qui peut bien se passer dans une melée située à 150 m de son aile.
    Et puis comme ça ,moi en tant qu’arbitre, je n’aurai pas à compter les essais des méchants adversaires .

    Merci encore.

  3. salut mon ami,Boris
    pas d’inquiétude,tu as vraiment l’ame et les mots d’un chroniqueur sportif,en plus,tu fais partis de l’équipe….alors…vivement que tu revienne sur le terrain.
    a quand maintenant un strobinoscope sur les joueurs????
    on en parle mercredi si tu est la,car méme si c’est les vacances,il y a entrainement!!
    pas de repos pour les braves,surtout ceux qui manque de souffle et de jambes ……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *