Wallabus – Saint Médard : Le retour des Arruanais

C'était pourtant pas gagné. Les Arruanais, le moral un peu en berne après des défaites qui auraient pu être évitées, abordent ce match sans fanfaronner. Même si tout le monde a en tête la farouche bataille de l'année dernière, et la résistance homérique de Saint Médard qui avait fini par s'imposer, l'équipe redoute les Bus. Ils ont certes la renommée d'offrir à l'issue du match, une bonne bouffe à leurs visiteurs, mais ils ont également la réputation d'un pack d'avant solide.

Et dès la première minute, le pack en question fait savoir qu'il est là et distribue les poires dans les regroupements à qui veut bien en manger. Ça commence assez mal puisque __Loïc__ est contraint de sortir dès les premières minutes à la suite d'une méchante béquille et c'est __Walter__ qui prend sa place (pour son plus grand plaisir semble-t-il). Les Arruanais sont surpris, et la pression monte vite, mais la plupart sentent que ça cache quelque chose : de la fébrilité. En effet, les vert et orange font douter leur adversaire, opposant un belle résistance en défense. Loin de dominer cette première mi-temps et plusieurs fois acculés dans leur 22, les Arruanais refusent néanmoins à leur adversaire de franchir la ligne fatidique.

A la première pause, le moral est plutôt au beau fixe. Il y a assez de remplaçants, __Fabrice__ et __Pascal__ viennent d'arriver. __Loïc__ va mieux. Malgré les quelques récriminations concernant la rugosité du jeu, Saint Médard reste concentré : il y a peut-être un coup à jouer...

La deuxième mi-temps confirme les espérances. Moins en cannes que les Arruanais, le Bus sont moins véloces et avancent difficilement sur leurs impacts. De l'autre côté, Saint Médard fait plaisir à voir, conservant bien ses ballons dans les phases d'attaque, puis écartant proprement au large. On a vu de nombreuse fois le numéro 8 __"XL"__ rentrer dans la défense et mobiliser à lui seul plusieurs adversaires. Sans réussir à trouver la brèche, les Arruanais répondent bien aux attaques des Wallabus, inversant plusieurs fois la tendance sur les regroupements pour récupérer le ballon. Par ailleurs, à l'arrière, le ballon circule bien et vite. Il ne manque qu'un grain de folie (une sautée, une croisée...) pour mettre complètement la défense dans le vent, mais c'est déjà satisfaisant de voir la balle aller régulièrement à l'aile (__Marcus__ peut confirmer qu'il a eu la balle à l'aile, vu qu'après réception de la passe et attaque du rideau défensif, il a du sortir avec une belle coupure sur l'arcade).

La troisième période donne au XV d'Eyrans l'occasion de briller devant la caméra tenue par la copine de Greg. A la suite d'un regroupement vers le milieu de terrain, le ballon sort vite et ricoche jusqu'à l'aile où __Kevin__, la superstar, fait parler la poudre, passant en revue 3 défenseurs avant d'aller aplatir sous le rugissement approbateur de __Benoit__, qui, au mépris des rêgles les plus élèmentaires du fair-play, montre ostensiblement sa joie de voir les Arruanais concrétiser leur domination.

La fin du match est Arruanaise, avec notamment l'entrée en jeu de __Seb__, du feu dans les jambes, qui percute à plusieurs reprise la défense adverse qui n'en demandait pas tant. Les Arruanais sont même sur le point d'envoyer une seconde fois leur ailier derrière la ligne, mais le soutien tarde à venir (c'est vrai qu'il court vite, c'est pas simple d'aller au soutien...) , la balle est récupérée par les Bus qui prennent la marée juste derrière. Dans les 22 adverses, les Arruanais récupèrent finalement la balle, mais le coup de sifflet final vient mettre un terme à la rencontre sur ce score de 1 à 0 dont le XV d'Eyrans se contente largement.

On assiste à une belle sortie de terrain où les deux équipes s'offrent une haie d'honneur. Tout le monde se retrouve autour du gargantuesque repas des Bus : garbure, salade de gésier, rôti et gâteau à la crème ! La classe. Tous le monde est ressorti le ventre bien plein, mais gageons que les Arruanais auront encore de l'appétit pour rencontrer les __Barbons de Cadaujac__ la semaine prochaine !

15 réflexions sur « Wallabus – Saint Médard : Le retour des Arruanais »

  1. Pour la vidéo va falloir attendre la semaine prochaine au minimum….
    Désolé pas trop le temps en ce moment les exams nous talonnent, donc faut réviser!
    Mais je vais tout faire pour la poster la semaine prochaine ! en tout cas elle y sera avant mon départ à Dakar ! 🙂

  2. Il est gentil le Boris !
    En fait de coupure, XL suppose qu’il est possible que dans son élan pour m’épauler dans la sauvegarde du ballon au sol, sa chaussure ait malencontreusement heurtée ma tempe.
    Et donc, c’est avec un hématome (de savoie) que je suis sorti légèrement groggy.
    Et si je suis resté enflé le vendredi, le samedi matin, le bleu s’était épanché dans les cavités orbitales, me fermant l’oeil par deux bosses de jolis tons irisés..
    Donc, à priori, je dois remercier XL de l’efficacité de son soutien, même si je ne suis pas certain qu’on n’ait pas perdu la balle….à l’impact !

  3. Merci de vos commentaires qui rétablissent la vérité parfois malmenée par l’enthousiasme de l’auteur.

    Ainsi, nous corrigeons la version qui dit "Marcus, balle en main et bave aux lèvres, taillait bravement dans la horde de défenseurs sauvages, dont il ressortit le visage couvert de sang" par " Alors que le ballon était au sol, Marcus et XL décidèrent de s’ouvrir mutuellement le crane pour déstabiliser la défense".

    PS : je sais pas si vous verrais jamais ce message car la question posée par le formulaire pour ajouter un commentaire (le "captcha" qui permet de vérifier que c’est pas un robot qui poste automatiquement des messages de pub) est diablement difficile. Allez je me lance.

  4. Et ce soir c’est au tour des barbons de gouter à la défaite. En plus il devrait pas faire en dessous de -8 °C… des conditions idéales pour se râper les genoux comme on aime.

  5. Pour le plaisir de tous je vais essayer avant la fin daprem de finir le projet du match fac a la cgfte! il me reste 30 min de bande a extraire !
    bien a vous !

  6. St Médard d’Eyrans.
    Les plus grands matchs de l’histoire du club en DVD, une poduction TF1.
    En bonus, les plus gros plaquages destructeurs, et la fin des repas, avec une version spéciale X de Zog sous la douche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.