Saint Médard – Pompiers de Bordeaux au B.E.C : un match plein d’enseignements

La peur de l'inconnu est souvent propre aux dérapages de l'imagination. Ainsi, la semaine d'avant match a permis à chacun de se demander : c'est quoi les pompiers de Bordeaux ? Des anciens rugbymen de Bègles qui sont pompiers dans le civil (gloups), des jeunes à la condition physique de All-black mais qui savent pas se passer la balle (déjà mieux) ?

En arrivant sur le stade du Bec, il y a déjà 7 ou 8 adversaires qui nous attendent. un rapide calcul statistique nous informe qu'on avoisine les 0% de plus de 40 ans et aussi les 0% de matière grasse. Ça s'annonce pas simple, d'autant que ceux qui arrivent en plus sortent du même moule. Seule un jeune sort un peu du lot et à l'air un peu plus sec : manque de pot ce sera l'arbitre de la partie : (

En face on peut admirer la belle diversité de gabarits qui va de __David__ à __Didou__. Malgré le challenge qui les attends, l'ambiance au sein des Arruanais est comme à son habitude très bonne, et on se dirige vers les vestiaires avec plus ou moins l'idée de faire notre possible.

Après l'échauffement, __Chonchon__ nous dit quelques mots, on se place et c'est parti, avec __Ion__ à la baguette pour le coup d'envoi. Au bout de une minute, tout le monde est couvert de la boue noir du terrain du B.E.C : un vrai match "à l'ancienne". Les pompiers semblent sûr de leur force et attaquent balle en main dès le début. Le paquet d'avant répond plutôt bien, mais assez rapidement la balle s'écarte et les Arruanais se font une première fois trouer par une belle accélération du n°2 (qui est leur __Jean-Luc__ à eux : même gabarit, même style et surtout même prénom !!).

A partir de là, c'est la grosse avalanche d'essais, tous un peu construits sur le même modèle : un replacement ultra-rapide de la ligne arrière, alors que les Arruanais n'arrivent pas assez vite en second rideau. imparable, chaque percée quasiment se solde par un essai. les Arruanais ne sont sauvés que par la trop grande gourmandise du 10 qui essaie souvent de passer seul (mais qui nous a vraiment posé des problèmes tout au long du match) et par un certains nombre de en-avants salvateurs.

Comme si ça suffisait pas, il se met à pleuvoir et je me rends compte que l'arbitre "arrête le temps" à chaque faute : 60 minutes de jeu effectif à ce rythme là, tu parles d'un test ! Ça va nous changer du mec sur le bord de la touche qui fait le chrono avec son portable...

C'est avec 5 essais encaissés et peut-être 1 ou 2 franchissement de ligne en leur faveur que les Arruanais arrivent à la mi-temps.

La choses bizarre, c'est qu'aucun ne semble vraiment fatigué. les Arruanais sont bien dans le match, et malgré la déferlante d'essais, le moral tient le choc. on commence à se rendre compte que, bien que d'une condition physique supérieur, nos adversaires ne nous éclate pas forcément à chaque impact. les avants notamment imposent une farouche résistance et on réussis à faire quelques beaux mouvements.

On repart sur le pré (de mon point de vue après à peine 5 minutes de pause) pour voir ce qu'il en est.

Les pompiers ont-ils levé le pied ? Toujours est-il que cette deuxième mi-temps est beaucoup plus satisfaisante pour les Arruanais. Ils galèrent toujours autant à franchir, mais conserve mieux le ballon. On sent imperceptiblement que leurs adversaires fatigue, alors qu'en face, __XL__ n'arrête pas d'aller au charbon et __Fabrice__, rentré en impact player fait parler sa science du ballon et du plaquage qui fait mal aux côtes et au moral.

Ça n'empêche pas Saint Médard de prendre un nouvel essai sur une mêlée à 5 mètres d'abord accordé puis refusé, puis rejoué puis accordé. Un peu plus tard, un énième débordement sur l'aile vient porter le score à 7-0.

Mais la physionomie du match à changé et Saint Médard réussi quelques belles choses dans la douleur. Notamment un enchaînement de temps de jeu intéressant qui va permettre de créer le surnombre pour __Didou__ sur l'aile qui remet intérieur : le décalage est fait, la ligne d'essai est en vue, mais l'action est arrêtée pour un passage en touche signalé par ... __Marcus__. les Arruanais s'insurgent, mais vu que c'est un coéquipier qui signale la faute, on ne peut trop rien dire. Dommage pour cette action.

La délivrance ne viendra qu'à la fin du match avec une bonne percée de __Jean-Luc__ très bien servi par __Ion__ puis __Zog__ (non ?) sur le petit côté qui réussi à remettre à __Sco__ sur l'intérieur qui gaze comme un lapin pour ouvrir aux arruanais l'essai de l'honneur : on est pas fanny !

La fin du match est sifflée quelques minutes après. Dans les vestiaires, Saint Médard est soulagé, et la lente réflexion s'amorce. Avec le recul, on s'est fait une montagne de ce match, et comme me l'a justement fait remarqué __Simon__, on aurait du avoir un discours plus positif qui nous aurait permis de jouer notre chance dès le début.

Ce match, hormis l'aspect toujours désagréable d'encaisser 7 essais, devrait servir aux Arruanais pour les rencontres futurs. il nous a permis de voir qu'on était capable de tenir 60 "vrai" minutes face à une équipe costaud et en effectif relativement réduit et nous a appris qu'il était préjudiciable de se sous-estimer. on aurait peut-être pas pris 7 essais avec un peu plus de mordant au début du match...

(Presque) Pas de regrets néanmoins en ce qui me concerne : c'est comme ça qu'on apprends et si les Arruanais progressent, alors c'est positif. Espérons que cette expérience nous serve dès les prochaines rencontres : le mois de mai s'annonce chargé avec le __tournoi de condom__ (on s'organise pour le convoi la semaine prochaine) et la rencontre avec __Dassault__ et Le __Bric__. Il va de soi que l'objectif est de prendre toujours autant de plaisir, mais aussi de tout gagner !!! : )

Bon week-end et à mercredi.

8 réflexions sur « Saint Médard – Pompiers de Bordeaux au B.E.C : un match plein d’enseignements »

  1. salut a tous bon résumé du match rien a redire sinon la ou on a été les plus fort c apres a la soirée sans commentaires mais pour les 25 tickets de kalou il faudra lui demander a mercredi

  2. bonsoir,

    beau résumé du match, de notre coté aussi, au vu de vos résultats précédents, on vous a pris très au sérieux, d’où une entame sans temps morts.

    Pourrais-je faire un copier-coller de ton résumé?

    à plus sur le pré.

    Webmaster de rugby.bordeaux.free.fr

  3. Salut Fisherman.
    Merci d’être passé sur notre site.
    Je suis passé sur le votre que je ne connaissais pas et j’ai vu que tu avais fait le lien vers cet article et tu as très bien fait.
    A bientôt et encore merci pour le match et la soirée. J’espère que les gars se sont bien comportés, on m’a pas tout raconté encore !! : )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *