La Bataille de Castillon a été remportée par… Les Arruanais!

Par quoi commencer pour décrire ce match... Que d'émotions, d'intensité, de combat, de joie, de peur et d'espoir!

Nous ne partions pas très confiants avec un banc réduit à 2 remplaçants pour les arrières et aucun pour le pack. Alors d'abord merci à Christophe, malgré l'heure tardive à laquelle il a découvert qu'on avait match, d'avoir fait l'effort de venir jusquà Castillon, et à Walter et Marcus qui brillent de plus en plus devant. Comme quoi les arrières ne sont pas tous des lopettes!!! Le pack était donc seul, face aux adversaires du jour et à lui-même, ne pouvant compter que sur ses hommes présents sur le terrain à l'engagement.

Les 15 premières minutes furent brillantes! Combat à l'avant, pas de perte de balle, des pick and go réussis qui ont perforés la défense à chaque coup de boutoir, des lancements de jeu à l'arrière qui ont permis de mettre des balles à l'aile (c'est rare alors je le souligne!!!). Au bout de 5 minutes, nous étions dans les 15 derniers mètres et les gros ont fait un travail de sape remarquable, conclu par un essai de Zog pratiquement entre les poteaux. Du travail de gros, du travail de déménageurs bretons! Mais nous y reviendrons plus tard... Vers la 15ème minute, encore dans leurs 22m et après une énième séquence devant, une sortie de balle éclair d'Elie vers Clém qui me donne la balle et on se retrouve à 10m 3 contre 1 avec Didou et Fred à ma droite! Quel bel exemple de surnombre que je conclus par un essai.

Nous sommes à 2-0 et la confiance est au beau fixe, et la concentration est toujours présente. S'en suit une fin de première mi-temps plus périlleuse. Les pompiers sont orgeuilleux et ca se voit!!! Ils enchainent bien les temps de jeu, on ne touche plus la balle mais on résiste. Malheureusement un grand gaillard nous a soufflé un peu la politesse. Un plaquage manqué alors qu'il n'était pas lancé et nous avons pris la foudre. Il se faufile jusqu'à l'en-but tout en puissance. 2-1 rien de grave! Mais la fin de seconde mi-temps arrivant, et je pense une baisse au niveau physique, nous n'avons pas tenu la route... Nous encaissons un second essai juste avant le coup de sifflet (pardonnez moi mais là j'ai un trou sur le déroulé de cet essai, si quelqu'un s'en souvient, qu'il nous raconte!).

A la mi-temps le doute s'installe dans nos esprits. Ils sont prenables, ca on le sait mais n'allons nous pas commettre un péché d'orgeuil comme contre les Trolls?!

Début de deuxième mi-temps, après une action dans leurs 22 mètres, avoir passé leur premier rideau défensif on se fait croquer (en l'occurence moi et je peux vous dire que je m'en souviens parce que ca pique encore aujourd'hui), les pompiers nous collent une remontée de 80m, avec notamment leur arrière, aux jambes de feu, qui a du nous mettre au moins 15 crochets rien que dans cette action. Conclusion essai et 2-3.

Et c'est là que le match prend toute son ampleur dramatique, car l'oeil du tigre se réveille en chacun de nous, et je dis bien chacun, car mercredi soir absolument tout le monde s'est senti concerné! Retour donc sur nos bases de jeu solides: le pack. Il avait fait des merveilles jusque là alors pourquoi ne pas recommencer! Touche pour nous dans leurs 22m. Après une belle récupération de balle, un magnifique maul pénétrant enfonce toute la défense castillonaise (c'est comme ca qu'on dit?). Le maul s'écroule. Mais Simon le Breizh aidé de deux trois camarades fait les 3 derniers mètres ballon en main et aplatit! Les Arruanais se réveillent! S'en suivra une deuxième mi-temps beaucoup plus sereine pour nous. Sûrs de notre jeu, sûrs de nos forces, nous avons construit le jeu et poussé les pompiers à s'énerver! Contre eux-même surtout! La frustration quoi! On aurait dit nous il y a deux semaines contre les Trolls... Encore une action chez eux. Et c'est de nouveau Simon le Breizh qui aplatit après 15m de navigation, de cartouches et de rafuts dans la défense, bien lancé par Zog. Et pour conclure ce match nous avons marqué une dernière fois après une prise d'intervalle du tonnerre de Ben qui a fait 40m. Le soutien était là, ca a relevé la balle rapidement, Jérôme fixe le défenseur et me sert sur un plateau d'argent la balle du 5-3.

Des essais en puissance, en maul, dans le jeu... Une défense solide dans l'ensemble. On peut tous être fiers du match réalisé. Du combat, de l'engagement, et de la réussite. Si on se comporte de la sorte contre Dassault, on peut espérer faire un résultat! Encore bravo à tous!

32 réflexions sur « La Bataille de Castillon a été remportée par… Les Arruanais! »

  1. Bravo les mecs… Et il y avait quoi a bouffer? Par contre une petite interrogation. Sur le 2° essai il y a un 3 contre 1 et tu donnes pas???
    Sur le dernier essai Ben prend un trou…et il donne pas???
    Et je blague …mais quand même. Marcus a-t-il empeché de marquer? Jean lus a-t-il pris 24 pénalité sur hors jeu?
  2. Alain, ne persifle pas ! Le (et je souligne la majuscule) Jean-Luc nous a sorti un numéro enAUrme en toute fin de match. J’étais dans le tas du groupé qu’on avait fabriqué sur le bord de nos trente mètres. J’entends les adversaires hurler : « poussez-les en touche ! ». Et alors que tout le monde s’arc-boute, on perçoit une rumeur. On lève la tête, et on voit le Jean-Luc s’échapper côté au combien fermé, le long de la touche, à toute vapeur avec trois adversaires à ses trousses. Parti trop vite, surprenant ses soutiens éventuels, il ne peut que garder la balle alors qu’il est propulsé en touche par un travers d’arrière à la rescousse !
    je répète : enAUrme !!

  3. Et l’objectivité du narrateur, dont la lucidité a été des plus rudement mise à mal par un placage transversal « en planche ».
    En parlant de bobos, mes côtes ne se sont pas multipliées par deux donc tout va bien (juste un peu « mâché »). Mais quid de la hanche de Clem-Dan ? Chez les pompiers, celui sorti avec un genou en vrac était à la troisième mi-temps, donc on peut penser qu’il s’en tire sans trop de mal.

  4. @Marcus tu peut mettre ton ballon ton maillot de Toulouse sur ebay ou le bon coin les carottes sont cuite 😉
  5. Jean-Luc, tu devrais rester au stade. En dehors, tu dis des cagades.
    L’équipe B du Stade Toulousain dont l’objectif est le championnat n’a pas à rougir de son opposition à l’USAP qui ne vise plus rien en Top14. Et puis je me fous de l’équipe victorieuse d’un match pourvu que le rugby pratiqué par les deux adversaires soit beau !
    Ane bâté pétri d’inculture artistique !
    Heu, restons politiquement correct : impartiaux rester il faut, jeune Padawan !
    1. Mon pauvre ,Marcus il ton USAPe le moral mais la victoire est belle lorsqu’il y à du jeu comme un certains Mercredi ……..
  6. Et certains, comme moi, ont eu le plaisir de découvrir le chant de la victoire dont certaines paroles (voire toutes) m’ont échappées mais je ne doute pas qu’on aura le plaisir de le réentendre…

  7. bon je vois avec réconfort qu’il y a toujours de la répartie à St Médard. Mais à 3 contre 1 tu donnes. Je le sais je donnais jamais… Pas vrai Ben
  8. Alain, pour être plus précis, nous n’étions pas vraiment 3 contre 1. Le décalage était tellement énorme que c’était plutôt 3 contre 0. Donc j’ai préféré garder la balle et aller au bout plutôt que faire une cagade de passe sur mon mauvais côté… Et pour Ben, s’il avait eu du soutien plus près, il aurait sûrement donné. Mais bon on était un peu loin…
    rhhaaa quand je vois tout ce que j’ai oublié dans le résumé: la touche qui a brillé, le run de Jean-Luc, la baston de Didou et d’autres exploits individuels pardonnez ma mémoire ! lol

  9. Bon je vais devoir déclarer forfait pour ce soir. Douleur toujours présente. Je tiens aussi à préciser que la bombe de froid s’applique à 15 cm de la peau et pas 2 cm. Sinon ça brûle 🙂

    Bon entrainement à tous

  10. quand je pense que je passe à 4 jours et demi l’an prochain, je crois que je vais me mettre au shiatzu ou au golf …
    je tiens à préciser pour Alain que je n’ai balancé aucune poire, j’ai juste impressionné l’adversaire en bombant le torse !!
    sinon une rencontre avec les VSOP de Jonzac se précise pour le vendredi 24 mai, j’espère que tu pourras arbitrer (Alain),promis je me tiendrai à carreaux…
  11. Didou, tu auras beau bomber le torse, je bomberais le ventre!! Le shiatzu c’est pas un chien?… Si c’est ça tu me fous la trouille. Ce mettre au chien???
    Par contre le Taï chi !!
  12. Je reviens de Bayonne avec 6 litres de ricard et l’autorisation de jouer mercredi !

    @simon J’ai oublié d’attacher l’indicateur de présenter à l’évènement « Toulouse », je corrige ça.

  13. Marcus c’est pas le chi cong . C’est le putain cong !!
    Aprés avoir vu Castres/ UBB et aprés Toulon /Clermont, quel écart !! Le fossé se creuse de plus en plus. Vivement un salary cap en Top 14. Ou alors il faut faire un Top 3 parceque derriére ça rame sérieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.