Dassault : de très bonnes choses mais musette pleine quand même

Bonjour à tous,

Pour ce résumé, je vais faire plus court car je l'avoue le déroulement du match est bien plus confus pour moi que le précédent.

Une belle entame de match avec de la volonté, de l'envie. Le piège des 10 premières minutes est évité ! On reçoit la balle et on leur met la pression d'entrée. De beaux enchainements au près permet de libérer une balle à 10m de la ligne et Ben crucifie le dernier rideau défensif pour un premier essai. On tient le match par le bon bout mais on encaisse un affligeant 6-0 entre la 25ème et la 50ème minute ! Notre niveau de jeu était bon, on les tenait vraiment ! Mais sans rentrer dans les détails, on encaisse des essais sur de beaux mouvements de jeu de l'adversaire il faut l'avouer, et sur des erreurs individuels de plaquage. On a eu le droit à la panoplie : essai au près, au large sur l'aile, combinaison au centre du terrain etc... Mais juste avant la fin du match, belle réaction d'orgueil qui nous permet, par l'intermédiaire de Zog, d'aplatir un essai en force par un beau groupé pénétrant.

Points positifs : il faut voir l'évolution sur la saison ! Dassault était notre premier adversaire et nous n'avions pas joué comme ça. Du travail a été effectué cette année et c'est très positif. Deuxième point positif : le groupe de gros. Un vrai groupe d'avants est en train de se former. C'est du jeu solidaire, personne ne se défile, peu de fautes de jeu ou de main, pas de départ au ras tout seul, des mauls pénétrants efficaces et une défense de fer. C'est LA vraie satisfaction de l'année, en tout cas en terme d'évolution. Encore un peu de travail en touche mais c'est quand même pas mal les gars vous pouvez être fiers ! Derrière, quelques beaux lancements. Et il y avait quand même de la niak, quand je repense notamment à Fred qui s'est déchainé comme un diable, à Didou qui n'a rien lâché ou encore à Oliv qui s'est sacrifié (ou plutôt son oreille ! d'ailleurs tiens nous au courant de l'état de ton cartilage).

Points négatifs: Et oui on y vient quand même... Ben oui maintenant qu'on s'est bien fait mousser, il faut se faire enfiler ! Derrière, nous avions un souci de vitesse et de profondeur. Car quand nous avons lancé correctement, on leur a fait mal aux petits gars de Dassault ! On va mettre en place un gros travail à l'entraînement pour être sûr qu'à chaque prise de balle, nous soyons lancés. Ensuite la rigueur défensive! Que de plaquages manqués, moi le premier ! C'était pas moche moche mais on a pris un peu la foudre une fois le premier rideau traversé. Mais ce sont des choses qui se travaillent alors je ne m'inquiète pas !

Globalement ce n'était pas honteux ! Bien sûr, il faut se remettre en question mais surtout être persuadé qu'on progresse et qu'il faut continuer à bosser, ça va rentrer ! En tout cas j'ai pris plaisir à jouer avec vous tous et j'espère que ça a été le cas !

N'hésitez pas à apporter des précisions sur le match ou autre !

La biz

23 réflexions sur « Dassault : de très bonnes choses mais musette pleine quand même »

  1. Merci Clem pour le résumé!

    Cartilage de l’oreille Ok par contre 4 points de sutures, le truc cool j’ai pu tester le gaz hilarant aux urgences. J’envisage fortement le port d’un casque, ça me motivera peu être à mettre la tête sur les plaquages, perso c’était pas brillant sur ce match.

  2. Un résumé qui reste un survol convient dans ce genre de match.
    Je crois que je suis battu quant au nombre de points d’exclamation !
    Il a du gnac (voire de la gnaque) le gonze !!!!!!!!!!!
    Allez les petits !

  3. Et pas de la kro mais de la Heineken c’est plus rugby!! Donc 6-2 mais le 2é set qui le gagne… A l’apéro j’entends !! Jonzac se profile soyez bons. Pour ce qui est des problèmes de profondeur c’est un mal récurent a St Médard alors !!! N’hésitez pas a combiner autour du 10 c’est simple et ça destabilise une défense
  4. Pour compléter ce que dit Clem :
    Devant, effectivement beaucoup de points positifs, il faudra ajuster quelques trucs comme être vigilant au cœur et au ras des regroupements (on prend un essai comme ça deux matchs sur trois). Je soulignerai la bonne adaptation des avants sur ce match face aux mauls adverses qui nous défonçaient au début mais n’avançaient plus du tout en seconde mi-temps (faire gaffe qd même à pas tous se foutre ds le maul avec plus personne à défendre sur les cotés cf 2e essai, je crois).
    Une légère (j’ai dis légère !) hausse de la condition physique amènerait une lucidité et un maintien de tous ces progrès sur l’ensemble du match…

    Derrière la première chose est de jouer ensemble et faire attention à son partenaire même qd on ne tient pas le ballon: on fait l’effort d’être en permanence au moins 1 mettre derrière son partenaire. On se fait confiance, on court vite, et vaut mieux être en retard que devant où l’on ne sert vraiment à rien. Rappel si l’on est à la bourre au moins on est lancé !!!
    Jouer ensemble c’est aussi se parler plus même, si c’est bcp mieux qu’en début d’année. On dit « j’ai » qd on va plaquer, on appelle qd il manque du monde ou pour avoir la balle qd on est lancé, on dit « glisse » à son pote qd on se replace à l’intérieur… Que des choses que l’on sait mais que l’on ne fait qu’épisodiquement.
    Comme pour Devant une petite condition physique nous aiderai au niveau du souffle et les « j’ai », « glisse », « ouuuaiiiss » prendront la place des « arf,arf,arf » et autres « ….n…..peu….plu…. »!!!
    La deuxième chose qu’il me semble importante c’est de hausser notre niveau d’agressivité en attaque comme en défense: les mecs en face c’est pas des potes comme à l’entraînement et même si vous leur faites mal, ils boiront un coup avec vous en suivant et ils rejoueront contre vous après. La preuve: on le fait nous !
    On peut monter plus vite, et chercher vraiment le gars sans attendre qu’il nous rentre dedans pour être sur d’avoir droit de le plaquer, on peut se jeter sur les ballons si il traîne sans attendre que l’arbitre siffle qqchose, on peut arriver lancer et casser des plaquages on en a les capacités….
    Bref il ne faut pas que notre envie de bien faire les choses techniquement (ce qui se fera tout seul si on fait les choses les uns pour les autres) nous enlève l’envie de jouer au rugby !!!
    Je tiens qd même à souligner que l’on a eu quelques séquences d’attaque que je n’avais pas vu jusqu’alors: avec des ballons arrivant à l’aile et des balles sorties propres grâce au soutien… On est donc capables de faire des choses et de progresser !!!

    Un petit mot sur la charnière qui progresse match après match , avec une communication accrue qui entraîne, à mon avis, une bien meilleure articulation avants-3/4.
    Je pense aussi qu’Elie commence à mieux connaître les abrutis qui jouent devant et les connards qui courent derrière !!!!

    Bon Voilà, Clem tu voulais faire court (même si c’était largement suffisant) c’est moi qui met la deuxième couche !!!

      1. T’as jamais joué derriere peut-être? Et Ben tu as raison quand tu dis qu’il faut communiquer. Tu en sais quelque chose quand tu jouais a mes cotés tu finissais le match avec mal a la tête!!!
          1. Tout dépend du côté où tu te places.
            En troisième latte, c’est plus tranquille…

  5. 3é ligne plus tranquille? quand tu restes collé au cul du pilier oui. Mais si tu fais pas ta feignasse tu peux être carbonisé aprés 1/4 d’heure. Marcus repasse à l’aile! tu vas pas te faire des amis devant si tu dis que c’est plus tranquille
    1. Alain, au rugby, on a droit à être trivial. L’explication est là : le contrepêt est forcément tendancieux, et dans les faits, (tendancieux ou pas), le 3ème ligne, il est derrière les autres.
  6. Salut les loulous!
    Bon je finis le boulot un peu plus tôt je peux aller faire les courses s’il faut! Parce qu’avec un temps pareil le barbecue serait le bienvenu. Vous savez de quoi on a besoin? Charbon? Pate allume? Saucisses?

  7. je pense que tu peux prendre tout ça, plus du pain et du ketchup. Prévois pour une douzaine à peu près… et la bière, je sais pas où on en est …
  8. Pour en revenir aux bases de St-Médard d’Eyran, pour les courses de la semaine prochaine et la suivante, il n’y a plus de frites, quand je suis parti hier il restait une barquette de saucisses et une baguette au congelo.

    Perso je serai au Canada les deux prochaine semaines donc à bientôt !

    XL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *