Un festival d’essai en dédicace à Olivier

Nous étions 18 a castillon ce soir, malgré mes indications, presque aussi nombreux qu'à l'entraînement.
La première mi temps est assez disputée, nous tournons avec l'avantage 2-0 par deux essai d'ossau.
En deuxième mi temps, trop sur de nous nous encaissons un essai puis répondons assez vite ( votre rédacteur est à la conclusion ). Une fois le 4ieme essai passé, la fatigue se fait sentir jusqu'au 9ème essai de Jérôme.
Les autres marqueurs : Didou Christophe, Jean-Luc, Steve, Ben, Jérôme, re-moi....
A confirmer au prochain match!

18 réflexions sur « Un festival d’essai en dédicace à Olivier »

  1. après visionnage de la vidéo, l’essai de Jean « hors jeu » Luc n’est pas validé, il aplati sur la ligne des 5m et non dans l’en but.
  2. Bon Olivier … on a pas pu te ramener ton trophée (le propriétaire n’a pas voulu se laisser faire !!!) mais on a fait marquer Jean-Luc… Ce qui était un challenge autrement plus costaud !!!!

    Bon match… Solides en première,on manque encore d’efficacité maison propose des choses, une bonne articulation avants-3/4 sur les actions et une bonne gestion de nos demis pour alterner le jeu… En deuxième mi-temps, on voit que si l’on ne s’y remet pas de suite mentalement on est puni… Mais on gagne le match en suivant puisqu’on s’y remet et qu’on marque pas longtemps après ce qui nous remet sur le droit chemin… Plein d’autres (bonnes) choses à dire mais pas le temps…Donc on en reparle mercredi et on en profite pour paufiner combis derrieree et touches devant !!!

  3. Même s’il est juste de dédier cette victoire à notre Olivier dans ces moments difficiles, je vous remercie tous pour ce feu d’artifice à l’occasion de mon anniversaire. Feu d’artifice qui s’est terminé par une belle rouge comme je n’en avais pas encore vu en 35 ans de rugby. ça va mieux et ce n’est pas noir ce matin. Juste un peu difficile de respirer.
  4. respire par la bouche! quant à Jean luc, on l’a bien vu slalomer entre les bidons sur le bord de touche, moi aussi je dis 8 à 1 !
    pour info, je ne mets pas d’essai…
          1. pourtant pas le même gabarit avec ou sans rembourrage, avec ou sans surcouche, survêtement sans âge, épaulière qui ont fait le superboal 66 etc… c’était bien bibindom !!!
  5. Bien joué les gars ! Ça avait l’air épique ! J’aurais volontiers participé à cette orgie d’essais. Vous me raconterez ça en détails mercredi !

    @Ben dommage pour le collier, ça aurait été la classe.

  6. La phrase aurait pu être: » heureusement que j’avais le nez sinon je l’aurai pris dans la gueule ». C’est ça non Patrick?
    Et contre les VSOP il y a un retour?
    1. oui c’est ça Alain, il était déjà assez grand mais avec la bosse en plus quelle protection pour le match retour si il y a.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *